Derniers articles

Blog

Si Vous N’avez Pas De Projet De Coeur… Ne Perdez Pas Votre Après Midi Samedi !

Pas la peine de venir samedi si vous n’avez aucune envie ! Vous perdriez votre après midi…

Ben oui ! Parce que désormais le monde a changé ! Ce qui compte, c’est plus l’inertie… c’est la créativité ! Ce truc inédit qui permet de concrétiser bien des folies ! Oui ! Le monde a changé !

Le monde a changé parce que la boucle s’est bouclée. A force de vouloir chasser les sorcières et de remettre un grand coup de plumeau dans nos croyances erronées… On a bien avancé ! On en est arrivés à la révolution numérique… Et là, le hic… qui est en fait magnifique, c’est que… Somme toute comme disent les matheux… C’est là que c’est piégeux… Ce que nous impose la révolution numérique, c’est de reconsidérer… Notre créativité ! C’est dingue, hein ? On avait tout fait pour l’oublier, la mettre de côté… 

Nous on voulait du standardisé, du reproductible, des mécaniques bien huilées, des petits élèves tout robotisés. Sauf que… La good news extraordinaire, c’est qu’à force de mettre radicalement nos émotions de côté, d’oublier notre coeur… Hé bien ce qui devait arriver est arrivé : la planète se meurt et nous aussi !

DONC : on va être tous obligés de revenir à la vie ! Avec ou sans tachycardie… en tout cas en n’oubliant pas que nous avons un coeur… Pour désirer. Vraiment. Pas pour posséder. Pour donner du sens. Pour chercher du sens. Pour donner et recevoir. Cela me rappelle la chanson de Brassens, les oiseaux de passage… Vous la connaissez ? En voici un extrait. C’est cruellement beau non ?

“Elle a fait son devoir
C’est a dire que Onques
Elle n’eut de souhait
Impossible elle n’eut

Aucun rêve de lune
Aucun désir de jonque
L’emportant sans rameurs
Sur un fleuve inconnu

Et tous sont ainsi faits
Vivre la même vie
Toujours pour ces gens là
Cela n’est point hideux

Ce canard n’a qu’un bec
Et n’eut jamais envie
Ou de n’en plus avoir
Ou bien d’en avoir deux

Ils n’ont aucun besoin
De baiser sur les lèvres
Et loin des songes vains
Loin des soucis cuisants

Possèdent pour tout coeur
Un viscère sans fièvre
Un coucou régulier
Et garanti dix ans”…

Et à propos de coeur, je voulais vous raconter, comme le mien a battu la chamade, lorsque j’ai joué pour plus de 200 élèves de terminales… Et qu’un élève de Terminale S a osé venir sur scène pour demander de l’aide parce qu’il ne voyait pas en quoi “un échec” pouvait renfermer un trésor… Lui… il voyait surtout que c’était difficile… 

Il nous a confié combien c’était dur pour lui d’avoir 4 de moyenne en maths depuis le début de la terminale… de ne pas parvenir à progresser, malgré toute sa bonne volonté… 

Je lui ai proposé en souriant de chausser les lunettes coeur à paillettes, pour regarder sa réalité autrement… Il les a mises, très sérieusement ! En disant : mais je veux savoir quel trésor peut bien être caché là ! Moi… en tout cas… je ne vois pas ! C’était presque tragi-comique de le voir là avec ses grandes lunettes archi sérieux et triste… Tous voulaient l’aider…

Et finalement, une petite voix s’est fait entendre de l’autre côté de la scène, qui disait : “La persévérance !!!”

Laurent n’y croyait pas… Il a demandé des explications… Qui lui ont été apportées :

“Moi je crois que quand c’est dur, qu’on n’arrive pas à progresser, et qu’on continue… Ce qu’on développe, c’est la persévérance !”

Et une grande salve d’applaudissements est partie pour saluer le courage de cet élève de terminale qui avait osé confier sa tristesse, son “échec”, dans lequel tous se reconnaissent, en fait…

Moi, juste pour un moment comme ça… J’ai gagné ma journée. Je suis heureuse d’avoir joué.

Voilà, c’est une petite goutte d’eau… de colibri. C’est tout petit, mais cela me réjouit. 

Alors, et vous, y a-t-il quelque chose aujourd’hui qui vous fait mal, qui vous tracasse, qui vous ennuie ? Comment pourriez-vous vous inspirer de Laurent pour découvrir ce que ce tiraillement vous apprend ? 

Aucun commentaire

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.