Derniers articles

 

Découvrez mes chansons

L’amour automobile

C’est la première chanson que j’ai vraiment reconnue comme « ma chanson ». J’avais presque besoin de l’écrire. Ce sont les premiers mots qui sont venus. Cette histoire de radar en panne qui me paraissait si bizarre et si présente à la fois, je voulais la partager, pour ne plus en parler ? Et du coup le jeu avec la métaphore de la voiture m’a permis de trouver une manière un peu légère de dire les choses et de me moquer gentiment de moi-même. Maintenant je la trouve assez triste cette chanson… Mais je l’aime bien quand même !

La Fée Clochette

J’ai fait un stage « Gestalt et musique » au magnifique hameau de l’étoile avec Patrick Mamie. A un moment donné, on a retrouvé tous les grands moments de notre adolescence. Parmi ces grands moments inoubliables… m’est revenu en mémoire l’achat de mon premier soutien-gorge. C’était tellement présent et visuel, que je me suis dit vraiment, trop drôle, il faut en faire une chanson.

Je rougis

Un jour, dans le métro, j’ai remarqué que j’avais un réflexe de bonne éducation maison : quand on me marche sur les pieds, je présente mes excuses. Et franchement, un beau jour, je me suis dit : ma fille, sur ce coup-là, c’est tout de même pathétique. Du coup j’ai eu envie d’écrire une chanson. Le premier couplet est venu quasiment tout seul. Pour le reste, j’ai un peu bossé…

Tri sélectif des encombrants

Le divorce, c’est une sacrée rupture dans une vie. Déménager, oser « tout quitter ». Et repartir… Quand mon avocat m’a demandé, « mais qu’est-ce que vous voulez dans votre nouvelle vie ? » J’ai pris conscience que je ne savais plus du tout ce que je voulais… j’étais restée coincée sur ce que je ne voulais plus…

Cette chanson, je n’ai pu l’écrire que des années après… après avoir trouvé / re-trouvé en moi ce que je voulais au fond !

Accessoire essentiel

Aux Labos chansons d’Astaffort, on nous a fait écouter « la Corrida », de Cabrel, avec le taureau qui demande : « est-ce que ce monde est sérieux ? ». Pour nous montrer comment toute la force de cette chanson venait – entre autres – du fait d’avoir – non pas dénoncé la corrida et sa violence en généralisant et en stigmatisant – mais en donnant à voir un angle nouveau en donnant la parole au taureau, symbole de la force brute, en donnant accès à sa vulnérabilité…Moi, dans cette chanson, je me demandais comment parler de la vulnérabilité des « célibattantes ». J’ai cherché à trouver un angle différent… en donnant la parole à un accessoire…